top of page

"C'est pour ton bien".


Avez vous déjà entendu cette phrase ? Peut-être dès l'enfance, n'est-ce pas ? "Mets ta veste, tu vas attraper froid". ou "tu devrais choisir ce métier, c'est plus rémunérateur" ou "tu devrais faire comme je te dis" ...

En résumé, c'est pour ton bien que je te dis cela.

Qui mieux que la personne elle-même peut savoir ce qui est bon pour elle ? Je vous entends penser, "parfois il faut savoir donner des conseils avisés". Et bien oui, bien sûr si la personne le demande ! Car si elle ne le demande pas, est-ce juste de lui imposer votre conseil ? Ne serait-il pas plus logique de proposer votre conseil avant de l'exprimer ?

Imaginez quelqu'un qui vous mette un gâteau directement dans la bouche ? Vous seriez choqué, n'est-ce-pas ?

Et bien si c'est pour le bien de la personne, il est préférable de lui demander son autorisation avant de lui imposer quoi que ce soit, car, elle sait elle, parfaitement ce qui lui fait du bien. Vous allez me dire parfois non ? Et bien ma question c'est pourquoi elle ne sait pas, pourquoi elle préfère les conseils des autres.

Un enfant sait lui aussi ce qui est bon pour lui dès son plus jeune âge même si ses parents sont là pour lui.

Alors plutôt que "mets ta veste, tu vas attraper froid" ne peut-on pas dire "est-ce que tu sens le froid, veux tu mettre ta veste si tu as froid ?"

Plutôt que "tu devrais choisir ce métier ...". Quel métier aimerais tu apprendre, comment penses tu y arriver, veux tu que je t'aide à réfléchir, etc...

Cela prend du temps vous me direz, oui en effet, le temps d'apprendre à réfléchir par soi-même, à ressentir, à comprendre, à prendre des décisions propres pour un avenir heureux, vibrant.

5 views0 comments

Recent Posts

See All

Comentários


bottom of page