top of page

Sexualité féminine et tabou

Les choses ont-elles réellement changé depuis le siècle dernier où la société réservait la sexualité aux couples légitimes et mariés ? Peut-on aujourd'hui parler librement de sa sexualité entre femmes, entre mère/fille ?

Si les hommes s'autorisent parfois à évaluer leur partenaire ou à communiquer sur les ébats amoureux, il n'en est pas de même de la femme la plupart du temps.

Selon l'inconscient collectif, (oui, même de nos jours ...), l'homme propose et la femme dispose.


Bien-sûr, la femme a évolué dans ce domaine, et elle passe la barrière des codes sociaux. Mais assume t-elle pour autant ? Peut-elle assumer ? N'est-elle pas rattrapée par des remarques telles que "c'est une fille facile".

Et oui, l'homme est un chasseur dit-on, et la chasse le valorise. Alors si le gibier est déjà acquis, cela revient à dire que le chasseur n'a aucun mérite. Il ne peut de ce fait supporter une telle image de sa part.


Et la femme dans tout ça ? Est-elle un gibier ? N'aurait-elle pas également, un cerveau, une âme, des émotions, comme l'homme ?


La sexualité ne serait-elle pas tout simplement l'expression d'une émotion forte entre deux êtres humains ? Faut-il se sentir coupable pour cela ? Y a t-il une norme raisonnable féminine ? Qui fonde la norme ? Est-ce que le tabou ne favoriserait pas la niche idéale de la méconnaissance, voire de la souffrance ?


Parler de sexualité, c'est parler de la vie, de soi, du monde, de ce qui nous anime, pour mieux se comprendre, pour évoluer, pour être bien avec soi.


Odette Marie

0651449442







12 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page